Le retour des gypaètes

Décembre 2010, première observation d’un gypaète barbu de 3 ans, au-dessus du village d’Aiguilles, lors d’une sortiecerces juin 09_20090604_0886 copie à raquette. Mai 2011, nouvelle rencontre avec un gypaète encore plus jeune, relâché l’année précédente lors d’une opération de réintroduction menée dans le Parc National des Alpi Marittimi, en Italie. Speluge, c’est son nom, tout juste âgé d’un an, a donc déjà parcouru une bonne partie des Alpes du Sud pour venir visiter le Queyras. Se plaîra-t-il chez nous ? Se sédentarisera-t-il durant l’été sur notre massif ?… Personne ne peut le dire encore ! En tout cas, ouvrez l’œil durant vos randonnées estivales dans le Queyras. Et si vous avez la chance d’observer la silhouette remarquable de ce vautour « casseur d’os », prenez la en photo et n’hésitez pas à envoyer le résultat par mail au Parc National des Écrins qui assure le suivi des populations de gypaètes barbus dans les Hautes-Alpes… Bonnes observations et bonne chance à tous !