Loin du Queyras, entre les massifs enneigés du Manaslu et du Ganesh Himal, la vallée du Tsum s’ouvre depuis peu de temps aux visiteurs occidentaux… C’est au Népal, bien sûr, que s’étend cette enclave bouddhiste dont les habitants perpétuent la culture et les traditions tibétaines. Et pourtant, les points communs avec notre Queyras préservé lui aussi sont nombreux. Là-bas, les caravanes de yaks et de chevaux continuent à franchir la frontière et les cols d’altitude pour échanger de nombreux produits avec le Tibet, et ici, par le passé, Queyrassins et Piémontais faisaient la même chose ! Là-bas comme ici, dans les champs, la pomme de terre est reine, les mélèzes s’accrochent aux flancs des montagnes et les casse-noix mouchetés sont nombreux… Dans le Tsum, l’air est aussi pur et vivifiant que dans le Queyras, et les sentiers séculaires sont une irrésistible invitation à la marche en pleine nature !
tsum
Mais dans cette vallée népalaise difficile d’accès, protégée par des gorges plus escarpées encore que celles du Guil, il existe un souffle mystique étonnant : une quarantaine de gompas, monastères traditionnels bouddhistes, s’accrochent aux montagnes comme autant de nids d’aigles, des milliers de pierres soigneusement sculptées ornent les abords des chemins et des chortens s’égrènent à intervalle régulier le long de la vallée… Bref, le Tsum est un espace clos dédié au bouddhisme tibétain, à deux pas seulement de la frontière avec le Tibet géographique. Toute la population, quelques centaines d’âmes, souriante et attachante, vit d’ailleurs au rythme des célébrations et des fêtes religieuses…
Après un premier voyage dans le Tsum en octobre dernier, nous avons connu un véritable coup de coeur pour cette vallée perdue et ses habitants. C’est pourquoi nous avons décidé de vous lancer une invitation, celle de vous joindre à nous pour y retourner dès l’automne prochain ! La fiche technique du voyage est déjà prête, et un petit film consacré à ce territoire exceptionnel sera bientôt en ligne. Alors pour mêler le dépaysement à l’assurance de découvrir des paysages somptueux, si le coeur vous en dit, n’hésitez pas à nous envoyer un petit mail pour obtenir plus de détails…
En tout cas, si le Queyras vous plaît, la vallée du Tsum vous séduira à coup sûr !